SAVOIE
1284, chemin de la Cassine - CS19455 | 73094 Chambéry Cedex | Tél : 04 79 62 14 80 | E-mail : contacts@capeb-savoie.fr
Accueil / Actualités / ACCES AUX MARCHES PUBLICS : Lever les freins pour…
/ Je suis perdu !
19 juin 2017

ACCES AUX MARCHES PUBLICS : Lever les freins pour les TPE-PME

Qu’est ce qui freine l’accès des artisans à la commande publique ?
marches_publics

En 2015 seul 13 % du chiffre d’affaires des entreprises du bâtiment de moins de 20 salariés provenaient de la commande publique au plan national. Or la commande publique représente près de 10% du Produit Intérieur Brut (PIB) et constitue donc un levier d’activité non négligeable.

Qu’est ce qui freine l’accès des artisans à la commande publique ?

La CAPEB Savoie, dans le cadre du suivi des conventions de bonnes pratiques signées en 2016 avec le Conseil départemental et Cristal Habitat, a interrogé ses adhérents sur de leur perception de l’accès aux marchés publics. Cette enquête envoyée en avril 2017 a recueilli une centaine de réponses*.

80 % des entreprises ayant répondu soumissionnent aux marchés publics dont 40 % exceptionnellement (opportunité ou temps). Ces entreprises ont un taux de transformation de leurs réponses par rapport aux marchés remportés qui reste malgré tout faible puisque les trois quarts des entreprises ayant répondu ont un taux de transformation inférieur ou égal à 30 %.

Pour ces entreprises ce qui les pousserait à répondre d’avantage serait en premier lieu la simplification des procédures (37 %) puis du temps (21 %) ou des délais de réponse plus long (12.3 %).

Pour celles qui ne répondent pas aux marchés publics les 3 principales raisons invoquées sont : C’est trop compliqué, leur entreprise est trop petite, la concurrence est trop forte.

Ces entreprises, si elles avaient un réseau d’entreprises plus important leur permettant de se positionner en groupement sur plus de marchés, penseraient à répondre. Ainsi 40% des entreprises interrogées semblent intéressées pour être informées et accompagnées sur les groupements.

Ont également été mentionnées les difficultés relatives à l’information des entreprises et relevé parfois un manque de transparence.  Il en ressort une difficulté à établir les plannings, ou à recruter dans les temps. La ventilation par lots est également jugée parfois insuffisante.

Notre réunion de suivi avec Cristal Habitat a permis d’échanger sur ces constats et afin d’aller plus loin une réunion sera organisée à l’automne afin d’apporter à nos adhérents les informations à même de faciliter l’accès des artisans à ces marchés.

* Merci à toutes les entreprises ayant répondu. Retrouvez ici les résultats de l’enquête